Carte d'identité du projet

Client : particulier

Localisation : Angers (49)

Surface : 16.50 m²

Mission : maîtrise d’œuvre complète (esquisse + étude + suivi des travaux)

Contexte : Réaménagement de l'arrière-cour d'une maison de ville. Dans le cadre du projet d'extension de la maison, la surface de la petite cour se voit réduite pour prendre la dimension d'un patio. Entourée de murs de schiste, elle constitue le seul espace extérieur de cette petite maison de ville et représente un vrai potentiel à valoriser.

Le projet :

Bien que la surface soit restreinte, l’idée est de repenser l'espace comme un véritable petit jardin à ciel ouvert, dans un esprit "courette parisienne", en maximisant la présence végétale et en soignant chaque détail pour apporter du cachet à cette nouvelle pièce de vie extérieure, directement connectée à la nouvelle cuisine, et qui se veut chaleureuse et conviviale.

L'espace devant pouvoir accueillir jusqu'à 10 convives et permettre le rangement de vélos dans la partie abrité, la surface disponible pour les plantations est très réduite. Pour maximiser la présence végétale, le sol est paré d'un pavage mutliformats à joints engazonnés qui apporte fraîcheur et graphisme à l'aménagement, de par les lignes qu'il dessine au sol et par sa pose "en dents de scie" qui vient le faire mourir délicatement aux pieds des végétaux.

En pied du mur de schiste, une bande plantée de vivaces champêtres joue avec les hauteurs de végétation pour apporter du rythme à l'aménagement. A l'Est, la profondeur de terre plus importante permet de planter des grimpantes qui vont pouvoir s'élancer à l'assaut du mur et ramener ainsi la végétation à l'échelle du bâti.

A l'aplomb de l'abri à vélo, un panneau alu ajouré d'une dentelle végétale vient mettre en retrait ces derniers tout en légèreté. De par sa transparence et sa finesse, il apporte de la profondeur à l'espace.

Pour profiter du jardin de jour comme de nuit, un éclairage d'ambiance tamisé vient s'insérer dans le massif planté, jouant avec la végétation et léchant le mur de schiste rénové pour en souligner le relief.

L'extension de la cuisine et les aménagements intérieurs de la maison ont été pensés par Maryline Massé, architecte d'intérieur (agence Innen Architecture), avec qui nous avons travaillé en synergie pour que cuisine et patio entrent en résonnance.

Une réalisation Be Paysage, Noémie BUREL, Architecte Paysagiste Angers (49).